Google Search Console pour les débutants en référencement naturel [Guide Complet 2021]

La Google Search Console souvent abrégé en GSC est l’un des meilleurs outils gratuits dédiés au référencement Google.

Quand on parle d’un géant de l’internet, on fait directement allusion à Google qui possède le premier moteur de recherche et le plus grand site de Streaming Vidéo de tous les temps à savoir YouTube, le système d’exploitation mobile le plus populaire, et plusieurs autres produits, services, outils et applications.

Raison pour laquelle quand les Experts et Spécialistes SEO parlent du référencement naturel, le moteur de recherche de Google est la cible primaire. Ce n’est qu’après qu’ils font allusion à Bing et Yahoo voire même que le référencement YouTube passe aussi bien avant les deux.

D’où l’importance d’avoir son site dans la liste des résultats que proposent Google car bien attendu, il est le plus utilisé.

Tenant compte de cette popularité, il serait idiot de ne pas chercher à se tailler une bonne place dans les résultats de recherche.

Voilà pourquoi, un guide détaillé sur la Google Search Console et ses fonctionnalités est plus qu’important pour fournir les informations nécessaires aux débutants et même aux pros du web.

Mais avant, commençons par le début…

C’est quoi la Google Search Console ?

C’est quoi la Google Search Console ?

En mai 2015, le Google Webmaster Tool (GWT) change de nom et d’apparence pour être l’actuelle Google Search Console.

A l’époque déjà, le GWT était trop utilisé par des blogueurs, spécialistes et experts SEO et les même par les spécialistes du marketing dans le but de savoir et faire ce qui suit :

  • Soumettre les blogs et sites web à la recherche Google ;
  • Voir comment le moteur de recherche indexait un site web ;
  • Contrôler l’exploration et l’indexation des liens d’un site web ;
  • Trouver des liens cassés vers le site web
  • Et plusieurs autres nombreuses options dédiées au référencement naturel plus avancé et très technique.

Actuellement, la Google Search Console, continue à exécuter les différentes tâches et est également le canal de communication entre un site web et Google.

C’est-à-dire que qu’en cas de problème avec votre site, par exemple si Google ne parvient pas à l’explorer ou si quelqu’un dépose une plainte DMCA contre un domaine que vous possédez, ce n’est que via La Google Search Console que vous le saurez.

Comment débuter avec la Google Search Console ?

Pour commencer à utiliser la Google Search Console, vous devez ajouter votre nom de domaine et prouver que vous en êtes le propriétaire.

C’est facile, et Google propose plusieurs options pour vous permettre de le faire.

Ensuite après vous serez redirigé à la page qui vous permettra d’ajouter votre site web.

Ajouter un site dans Google Search Console

A gauche, dans la rubrique : « Domaine », entrez votre nom de domaine. Ce type de propriété ajoutera tous vos sous-domaines, ainsi que les types de protocole : HTTPS et HTTP. La seule chose est que vous devez vérifier la propriété du domaine en modifiant votre DNS. Pour ce cas vous n’entrerez que le nom de domaine et son extension sans le protocole.

Si vous ne l’avez jamais fait ou si vous ne vous sentez pas à l’aise pour le faire, utilisez l’autre méthode à droite dans la rubrique : « Préfixe de l’URL » qui offre plus de possibilités de vérification.

Le tableau ci-dessous montre la différence entre les deux types de propriété.

 DomainePréfixe URL
DescriptionCette vérification prend en charge tous les sous-domaines (m, www, mobile, web, etc.) ainsi que tous les protocoles (http et https).Cette méthode prend spécifiquement chaque URL et nécessite la précision exacte de du protocole (http/https) qu’on utilisera
Méthode de vérificationVérification DNS uniquementMéthodes de vérification multiples
Exemples pour la compréhensionSi on soumet lewebmaker.com La GSC prendra automatiquement en compte : https://lewebmaker.com
https://lewebmaker.com
https://www.lewebmaker.com
Etc.
Si on soumet https://lewebmaker.com Google Search Console ne considéra que l’URL soumis et omettra : https://lewebmaker.com
https://www.lewebmaker.com
Ainsi de suite

Vous constaterez avec moi que la méthode de soumission d’un site avec la rubrique domaine est plus avantageuse mais nécessite la modification des DNS pour la vérification ce qui ne peut pas être aisé quand on est débutant.

C’est pourquoi on va passer par la méthode de droite et soumettre l’URL avec le protocole https:// qui est relativement plus facile.

C’est ainsi qu’on va entrer le l’URL complet, télécharger le fichier HTML

Télécharger le fichier HTML de vérification

Ensuite on va téléverser le fichier en question sur le serveur, soit à l’aide d’un panneau de configuration comme le CPanel ou le CyberPanel pour mon cas avec le VPS Digital Ocean ou soit à l’aide d’un Client FTP (Cf. les logiciels indispensables pour blogueurs).

Fichier HTML Sur le Serveur

Une fois vous êtes sûr que le fichier est bel et bien dans le répertoire de votre site sur votre serveur vous allez cliquer sur : « VERIFIER »

Validation de la propriété dans Google Search Console

Une fois votre site ou blog validé par la Google Search Console cliquez sur « ACCEDER A LA PROPRIETE » et à partir de là vous pouvez déjà débuter avec votre aventure Search Console.

Avant d’aller plus loin signalons qu’il y’a d’autres méthodes permettant de valider une propriété dans le GSC à vous de choisir celle avec laquelle vous serez à l’aise :

  • L’utilisation d’une balise HTML ;
  • Passer par le compte Google Analytics ;
  • Utiliser le compte Google Tag Manager ;
  • Ou passer par le fournisseur du nom de domaine ce qui revient à la méthode de validation par DNS.
Autres méthodes de validation du compte Google Search Console

Comment rendre votre site accessible via Google en utilisant la Google Search Console

La soumission et la validation de votre compte Google Search Console s’est bien terminé ?

Si oui, voyons maintenant ce que vous pouvez faire en utilisant La Google Search Console.

1.      Soumettre Sitemap à Google

C’est la première chose que vous devez faire.

Générez un plan du site de votre blog et soumettez-le via La Google Search Console.

Pour y accéder il suffit d’entrer votre nom de domaine en ajoutant le suffixe : « sitemap.xml ».

Concrètement pour le site lewebmaker.com il me suffira de taper dans la barre d’adresse : « lewebmaker.com/sitemap.xml » et j’aurais directement plusieurs Sitemaps de mon site.

Vérification du sitemap

Il existe plusieurs plugins WordPress permettant de générer des sitemaps mais les extensions SEO comme Yoast Permettent de générer un sitemap avec une bonne structure.

Sitemap généreré par Yoast SEO

C’est maintenant que vous allez pouvoir ajouter l’URL de chaque sitemap en fonction des URLs que vous voulez soumettre.

Personnellement je ne soumets que les sitemaps de mes pages et articles.

En pratique dans la partie « Index » à votre droite vous allez cliquer sur « Sitemaps » puis cliquer sur « ENVOYER ».

Envoyer un sitemap via Google Search Console

C’est cette opération qui permettra à Google d’explorer votre site efficacement et vous pourrez suivre le nombre de liens indexés par Google.

2.      Performance

Performance - Google Search Console - GSC

Lorsqu’il s’agit de maintenir et d’améliorer votre classement dans le moteur de recherche, trouver les mots-clés les plus importants est l’une des étapes les plus cruciales.

L’option « Performance » de la Google Search Console vous indiquera bien comment se passe la recherche par mots-clés sur votre site. Mais aussi vous saurez ceux sur lesquels vous êtes positionnés. Sans oublier votre position dans le SERP et le CTR.

Ainsi cette option sera très essentielle pour vous aider à améliorer le classement de vos différentes articles. Car vous pourrez maintenant optimiser vos différents articles en fonction de tel ou tel mot-clé selon votre positionnement.

C’est l’une des principales fonctionnalités de la Search Console que vous devriez commencer à utiliser dès maintenant.

3.      Couverture

Couverture GSC

Cette fonctionnalité vous permet de déterminer si le crawling et l’indexation de votre site web posent des problèmes ou pas.

En cas d’erreurs liées à l’indexation, lecture ou la navigation c’est cette option qui vous permettra de vous renseigner.

Comment partager l’accès à la Search Console avec d’autres personnes ?

Il peut arriver que vous travailliez à plusieurs sur un blog.

Mais également il peut arriver que vous vous trouviez dans une situation qui vous obligera à travailler avec un client pour le référencement de son blog, c’est là que vous aurez sûrement besoin d’un accès à son compte Google Search Console.

L’un des moyens le plus simple est de demander les informations de connexion (le nom d’utilisateur et le mot de passe). Mais malheureusement, cette situation présente un hic car avec Google, vous n’utilisez qu’un identifiant pour accéder à tous les services Google.

Et d’ailleurs, même moi, je ne peux pas être à l’aise avec le partage de mes données de connexion.

Heureusement, il est possible de permettre à une autre personne d’accéder à votre compte GSC.

Voici comment faire :

  • Connectez-vous à votre Google Search Console ;
  • Allez dans les paramètres de votre compte ;
  • Ensuite dans le groupe « paramètres de la propriété », cliquez sur « Utilisateurs et autorisations »
Ajouter un nouvel utilisateur dans la Search Console
  • Cliquer sur « Ajouter un utilisateur »
Ajouter un Utilisateur
  • Fournissez maintenant l’adresse mail et les autorisations (un accès complet ou un accès limité) puis pour finir cliquez sur « Ajouter »
Un Utilisateur dans Google Search Console

Comment soumettre l’URL à Google pour l’exploration et l’indexation :

Il s’agit d’une autre fonctionnalité importante de la Google Search Console.

À l’aide du tableau de bord, vous pouvez soit ajouter un site web entier pour l’exploration et l’indexation (en soumettant le sitemap), soit même une seule URL pour l’exploration.

Si vous venez de publier un article et que vous voulez que votre nouveau lien soit exploré et indexée le plus rapidement possible, eh bien cette fonctionnalité vous plaira sûrement. En outre, lorsque vous mettez à jour une page et que vous souhaitez que le contenu mis à jour soit indexé, cette fonction d’inspection d’URL peut s’avérer très utile pour vous.

Pour ce faire,

Rendez-vous sur le tableau de bord de la console de recherche Google

Cliquez sur : « Inspection de l’URL »

forcer l'indexation de l'URL

Puis, saisissez l’URL dans la zone de recherche (celle que vous souhaitez explorer ou réindexer)

Saisir l'URL à indexer

Cliquez sur : « DEMANDER UNE INDEXATION ».

Cette opération ajoutera le lien pour une exploration et l’indexation sera plus rapides.

Conclusion

Vous trouverez que la Google Search Console est un outil très puissant, complet et surtout très important pour la visibilité de votre blog ou site internet.

Ne pas paraître sur Google pour moi une situation très déplorable pour une personne qui veut à tout prix réussir son projet de blog ou de site web.

Mais comme, l’outil est très complexe et rempli de plusieurs autres fonctionnalités, je vous suggère d’essayer toutes les fonctionnalités de la GSC pour en exploiter tout le potentiel.

Alors selon vous :

  • Quel est l’aspect de la Search Console qui n’a pas été abordé ?
  • Quelle fonctionnalité de cet outil à savoir Google Search Console vous semble la plus utile ?

Salut à très bientôt !

Image par défaut
Eric Bacishoga
Informaticien de formation, Eric B Bacishoga est un blogueur professionnel et entrepreneur en ligne. Selon ses dire il pense que "l'informatique doit être un outil au service de l'humanité et non une bête noire qui fait fuire tout le monde". C'est ainsi que par ses articles il fourni des contenus sur plusieurs blogs informatiques populaires d'Afrique. Actuellement il se spécialise dans le domaine du blogging et référencement naturel (SEO)
Publications: 51

Laisser un commentaire